Formula 1

20 Best Most Important Sponsors In The History Of Formula 1

Since 1968 when sponsors and official commercial agreements were allowed in, we saw the entry of big brands paying vast amounts of money to plant their logos on the cars of the great circus.

The Formula 1 world championship has come a long way since its first Grand Prix at Silverstone on 13 May 1950. In the early years, pilots such as Juan Manuel Fangio and Stirling Moss lined up next to Prince Bira of Siam, Count Carel Godin de Beaufort, and Alfonso, Marquis of Portago delighted the early eras.

The cars competed in the colors of the national flags of their countries of origin. The closest thing to sponsorship came from the tire and oil companies that supplied their products in exchange for a small logo on the drivers’ overalls.

Initially, sponsorship was banned. However, in 1968, BP and Shell withdrew from F1 and Firestone decided to charge for the tires. To increase team revenue, sponsorship was allowed for the first time. It was the most significant movement in the commercial history of the sport.

Colin Chapman, the shrewd owner of Team Lotus, quickly signed an £85,000-a-year contract with Imperial Tobacco. To the surprise of many, when Chapman’s cars hit the track for the Monaco Grand Prix, it was British green livery had been replaced by paint similar, in dimensions and proportions, to Gold Leaf’s cigarette packs.

There was no turning back from that wave of brand entry. More than 300 brands sponsor F1, spending close to £1 billion annually.

 

1950: Ferrari

20 Best Most Important Sponsors In The History Of Formula 1 Explained Ideas

The start of the world championship was dominated by the Italian scarlet teams, but only one is still around today. Ferrari is among the most popular teams in F1 and is the oldest, with a track record of 16 constructors’ championships.

 

1950: Shell

Shell logo
Shell logo

In the early days of the sport, the only sponsors were those directly involved in the competition, such as tire and oil suppliers. Shell partnered with Ferrari and oil companies and remains one of F1’s main sources of funding.

 

1954: Mercedes

Mercedes logo
Mercedes logo

 

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, les équipes allemandes n'ont pas pu concourir en F1. Les flèches argentées distinctives de Mercedes sont revenues à la course en 1954 et ont été les premières voitures à briser la domination italienne.

 

1967 : Ford

Logo Ford
Logo Ford

Les équipes qui étaient des constructeurs automobiles ont dominé les débuts de la F1. Cela a changé avec l'introduction du moteur Ford DFV puissant et fiable pour les clients, qui est rapidement devenu l'unité de puissance de choix pour la plupart des équipes de grille, permettant à des équipes indépendantes comme Lotus, Tyrrell et McLaren de prospérer.

 

1968 : Feuille d'or

Ancienne boite à tabac feuille d'or
Ancienne boite à tabac feuille d'or

Comme je le disais au début de l'article, le sponsoring commercial était interdit en F1 jusqu'au début de 1968. Colin Chapman, le patron de Lotus ; a immédiatement quitté sa livrée verte de course britannique au profit de la marque de cigarettes Gold Leaf. La F1 ne serait plus jamais la même.

 

1969 : Elfe

Logo elfe
Logo elfe

Elf Aquitaine était une compagnie pétrolière française qui a fusionné avec TotalFina pour former TotalFinaElf. La nouvelle société a changé son nom en Total en 2003. Elf est restée l'une des principales marques de Total.

Dès ses débuts, Elf a utilisé le sport automobile comme moyen de promotion. Tout a commencé par un partenariat de quatre ans avec Matra dans un programme français de Formule 3. Cela a permis à Henri Pescarolo de remporter le titre. Le Championnat d'Europe de Formule 2 revient à Matra l'année suivante avec Jean-Pierre Beltoise. En 1969, la combinaison a remporté le championnat du monde de Formule 1 avec Tyrrell et Jackie Stewart.

 

1972: Spécial John Player

Logo spécial John Player
Logo spécial John Player

La célèbre livrée noire et or de Lotus a été lancée en 1972 et a prouvé que les voitures de sponsoring pouvaient être belles. La palette de couleurs a été supprimée en 1987, mais pour de nombreux fans, elle évoque toujours la F1.

 

1973 : Marlboro

Logo Marlboro
Logo Marlboro

Marlboro a rejoint l'afflux de marques de tabac en F1 en 1973, entamant son célèbre accord avec McLaren l'année suivante. Elle est devenue le principal partenaire de Ferrari en 1996 et est la seule marque de tabac encore associée à ce sport. De manière controversée, Marlboro a affiché ses "codes-barres" sur les voitures de Maranello.

 

1976 : Durex

Logo Durex
Logo Durex

Une agitation et une controverse énormes ont été observées lorsque Durex a parrainé l'équipe Surtees en 1976, il y a eu une protestation des annonceurs qui ont estimé que cela avait abaissé le ton moral. Il représentait l'image hédoniste de la F1 dans les années 1970 lorsque la publicité pour Penthouse et le groupe pop suédois ABBA apparaissait également dans les voitures.

 

1977 : Renault

Logo Renault
Logo Renault

Lorsque Renault est entré pour la première fois en F1 en 1977, son moteur turbocompressé était si peu fiable que la voiture a reçu le surnom de "Théière jaune". Mais en 1979, c'était un gagnant, inaugurant l'ère du turbo et provoquant la chute éventuelle de l'omniprésent moteur DFV (aspiré tel que nous le connaissons encore).

 

1979: Gitanes Ligier

Logo Gitans Ligier
Logo Gitans Ligier

Gitanes, une marque de tabac, a été pendant plus d'une décennie l'un des sponsors les plus populaires de la Formule 1. Le texte gitanes a été supprimé (1991-1993), le logo Gitanes avec un code-barres avec le nom (1994-1995), ou " Gitanes » a été remplacé par « Ligier » et le logo Gitanes a été remplacé par un homme avec le drapeau français (1995).

 

1980 : TAG

Logo TAG Heuer
Logo TAG Heuer

Le groupe TAG sponsorise le vainqueur du championnat Williams en 1980, avant d'acheter des parts de McLaren en 1983. Il rachète la maison horlogère suisse : Heuer deux ans plus tard. Le parrainage résultant de McLaren par TAG Heuer a été l'un des plus longs et s'est terminé la saison dernière à l'âge de 37 saisons d'associés. On ne sait pas si le départ de Ron Dennis de McLaren a quelque chose à voir avec la rupture; la marque est venue avec Ron Dennis et est partie avec lui. On pourrait dire que la relation efficace était Dennis-TAG.

 

1983 : Honda

Logo Honda
Logo Honda

Honda a participé à plusieurs reprises à la F1 en tant qu'équipe, constructeur et fournisseur de moteurs, mais sa période la plus réussie a eu lieu à la fin des années 1980 et au début des années 1990. D'abord avec Williams puis avec McLaren, Honda a remporté six titres consécutifs entre 1986 et 1991.

 

1985 : Nationale

Logo de la Banque Nationale
Logo de la Banque Nationale

La plupart des sponsors ont une mauvaise visibilité, mais la banque brésilienne Nacional était différente. Pendant neuf saisons, la marque et Senna ont été confondues ; il était synonyme du triple champion du monde Ayrton Senna, qui apparaît sur son casque jaune distinctif et sa casquette bleue.

 

1986 : Benetton

Logo Benetton
Logo Benetton

 

L'idée qu'un fabricant de vêtements possède une équipe de F1 semblait surréaliste en 1986, mais Benetton s'est montré sérieux et a remporté deux titres pilotes et un titre constructeurs. Son succès a ouvert la voie à des gens comme Red Bull.

 

1987 : Chameau

Logo chameau
Logo chameau

De 1972 à 1993, Camel était le sponsor officiel de la série de courses automobiles IMSA alors populaire, intitulée Camel GT. De 1987 à 1990, Camel a parrainé l'équipe de Formule 1 Lotus, puis l'équipe Benetton et l'équipe Williams de 1991 à 1993, la dernière année de Camel en tant que sponsor en Formule 1.

 

1991 : 7UP

Logo 7UP
Logo 7UP

Il n'a peut-être existé que pendant une seule saison, mais le 7UP Jordan est régulièrement élu l'une des plus grandes livrées de F1 de tous les temps. C'est aussi la voiture qui a emmené Michael Schumacher pour ses brefs mais brillants débuts en F1.

 

1997: Mordu et sifflements

Alors que les règles sur la publicité pour le tabac se durcissaient, les équipes de F1 ont été obligées d'inventer des livrées de remplacement innovantes. Le plus célèbre d'entre eux était le cas de Bitten & Hisses, cette conception de serpent unique et incomparable par Jordan pour Benson & Hedges. En 2005, une interdiction de l'Union européenne a payé la plupart des publicités sur le tabac en F1.

 

2002 : Toyota

Toyota était l'un des rares grands constructeurs automobiles à ne jamais être entré en F1. Cela a changé en 2002 lorsque la marque japonaise aux dépenses importantes a été attirée par l'image de plus en plus corporative et confiante de la F1. Une voiture Toyota F1 n'a jamais remporté de Grand Prix mais s'est classée cinq fois deuxième.

 

2005 : Redbull

Red Bull était en F1 depuis plusieurs années lorsqu'il a décidé d'acheter sa propre équipe en 2005. Il a commencé dans la moitié inférieure du peloton mais n'a pas été découragé. Entre 2010 et 2013, il a remporté quatre titres pilotes et constructeurs consécutifs.

 

2007 : ING

ING était l'une des nombreuses marques financières à grosses dépenses qui sont entrées en F1 au milieu des années 2000. Il semblait qu'ils allaient devenir une force majeure dans le sport, mais tout s'est terminé avec la crise du crédit et la multinationale néerlandaise a disparu en moins de trois ans.

 

2013 : Rolex

Rolex est devenue sponsor de la F1 en 2013. Le patron du sport, Bernie Ecclestone, a utilisé le sponsoring pour justifier le manque d'attention de la F1 aux jeunes et aux réseaux sociaux : « Les jeunes enfants verront la marque Rolex, mais vont-ils en acheter une ? Je préfère atteindre l'homme de 70 ans qui a beaucoup d'argent.

Laisser un Commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

78 + = 81

Commentluv
Ads Blocker Image Alimenté par le Code de l'Aide Pro

Ads Blocker Détecté!!!

Mais s'il vous plaît comprendre que sans la publicité de ce site web ne seraient pas ici. Nous servons responsable des annonces et vous demander de désactiver votre bloqueur de publicité lors de la visite.